Le Syndicat Mixte d'Etudes et de Travaux de l'Astien La nappe Astienne L'avancement du SAGE pour la nappe Astienne L'exploitation de la nappe astienne Espace Junior
Présentation || Caractéristiques physiques || Qualité de l'eau || Les usages || Problématique et enjeux || Infos cartographiques
 

Problématique et enjeux

Au cours des années 80, une baisse continue du niveau piézométrique à Valras (Secteur SO), a alerté les services de la Direction Régionale de l'Environnement ( ex. DREAL) qui, dans le cadre de ses missions, suivait la nappe depuis plusieurs années à partir d'un réseau de surveillance piézométrique.

La surexploitation de la ressource en bordure littorale entraîne en effet des risques d'intrusion d'eau de mer par effet d'appel. En 1989, le niveau de la nappe fut mesuré à la côte jamais atteinte de -17m sous le niveau de la mer. Aujourd'hui, au problème quantitatif généré par une exploitation de la ressource longtemps anarchique, se greffe un problème qualitatif conséquence de l'existence d'un grand nombre de forages défectueux ou abandonnés.

Une exploitation de la ressource anarchique


Forage astien défectueu

La nappe durant de nombreuses décennies a été exploitée pour répondre aux besoins en eau sans cesse croissants de la population et des activités locales sans que l'impact des prélèvements sur la nappe soit évalué.

Les nombreux usagers ont eu longtemps une vision très restreinte de la nappe, réduite le plus souvent au bon fonctionnement de leur forage.

Par manque de sensibilisation, de structure et de lieu adaptés de négociation et de prise de décision, aucune solution n'a été envisagée pour répondre aux risques encourus par la nappe et aux éventuels conflits d'intérêt et d'usages.


Existence de forages abandonnés et/ou défectueux


La nappe apparaît également menacée par l'existence de forages abandonnés et/ou défectueux identifiés lors des différents inventaires. L'ouvrage le plus ancien a aujourd'hui plus de 100 ans et le parc de forages continue à vieillir.

La qualité des eaux superficielles se révélant très dégradée, les usagers ont eu souvent recours à la nappe de l'astien, multipliant les forages réalisés à moindre frais, mal conçus et de courte durée de vie.

De nombreux forages sont ainsi reconnus comme vétustes et constituent, en favorisant l'infiltration des eaux superficielles, des sources de pollution potentielle pour la nappe.

Forage ancien captant la nappe astienne

Au regard de cette situation, les élus sensibilisés par les services de l'Etat créèrent en 1990, le Syndicat Mixte d'Etudes et de Travaux de l'Astien.

Actualités

Forage astien