Le Syndicat Mixte d'Etudes et de Travaux de l'Astien La nappe astienne L'avancement du SAGE pour la nappe Astienne L'exploitation de la nappe astienne
Accueil || Découvre la nappe || Du forage au robinet || Protège la nappe || Fais des économies d'eau || Surveille la nappe
 

A la découverte de la nappe Astienne

Comment ça marche la nappe astienne ?

Sables astiens sur la commune de Florensac (Hérault)

Sables astiens sur la commune de Florensac (Hérault)

C'est au nord, sur les communes de Florensac et de Mèze mais aussi de Corneilhan, que tu peux découvrir les affleurements des sables astiens. Ces sables, présents en surface, s’enfoncent progressivement vers le sud. Sur le littoral on les rencontre ainsi à plus de 100 mètres de profondeur.

Formant une couche à peu près homogène d’une vingtaine de mètres d’épaisseur, ils contiennent une nappe d’eau de grande qualité que nous exploitons aujourd’hui : la nappe astienne.


Mais d'où vient l'eau de la nappe astienne ?

La nappe astienne est alimentée de diverses manières. Tout d’abord par les pluies qui tombent directement sur les affleurements et qui s’infiltrent dans le sol.

Puis par échanges avec d’autres aquifères en contact localement avec les sables. C’est le cas en particulier de la nappe alluviale du fleuve Hérault qui, sur la commune de Bessan, recouvre l’astien. Elle apporte de l’eau à la nappe en période de hautes eaux.

Les sables, très fins, agissent comme un véritable filtre et délivrent une eau d’excellente qualité à une température moyenne de 16 °C. En hiver, elle serait presque chaude comparée aux eaux de surface !

  Température de l'eau dans la nappe astienne

A quoi sert l'eau de la nappe astienne ?

La nappe astienne constitue l’unique ressource en eau pour 5 communes du secteur et pour tous les campings situés sur le littoral entre Vias et Valras.

On y prélève près de 5 millions de m3 par an, dont la moitié en été, pour satisfaire essentiellement les besoins en eau potable.

Elle alimente en eau environ 70 000 personnes pendant les mois d'hiver et jusqu'à 325 000 personnes pendant les mois d'été quand les touristes viennent en vacances au bord de la mer.

Ces prélèvements sont chaque année un peu plus importants, ce qui nécessite une gestion rigoureuse des volumes disponibles.

 

Poursuivre l'histoire : Du forage au robinet

Actualités